Les meilleurs plans du net

conseil droits gratuits bon plan argent gagner
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les stigmates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
isabelle
Site Admin
avatar

Nombre de messages : 5366
Localisation : juste pres de vous
Date d'inscription : 28/12/2004

MessageSujet: Les stigmates   Dim 24 Avr - 8:20

Les Stigmates sont des manifestation spontanées, des blessures sanglantes sur les mains, les pieds, le front et le dos d'une personne, semblable aux blessures du Christ crucifié. Ceux qui décrivent les stigmates, classent ces expériences par catégorie comme divines ou mystiques. Curatif est habituellement enregistré quelques heures après que les blessures apparaissent. Certains qui souffrent de l'état des stigmates se sentent dans la tristesse, la dépression, la faiblesse, leur corps en douleur physique, avant le saignement. Le sang coule par l'ouvertures des blessures sur le corps pour une quantité de temps inconnue, puis juste disparaissent et guérissent. Les ouvertures peuvent être justes dans une zone du corps, tel que les mains ou des pieds ou dans plusieurs zones du corps en même temps. La personne est presque toujours dans la douleur et le malaise au moment où ceci se produit. Les Stigmates peuvent affecter des femmes aussi bien que les hommes. Le sang peut être d'un type différent que la personne qui a l'expérience.
Le premier Stigmatisés a été enregistré en 1222. Son nom était Stephen Langton de Cantorbéry, Angleterre. Saint François d'Assises en 1224 Saint François d'Assis a eu une vision. Il a formé un confrérie dans la ville de Degli Angeli de Maria près d'Assises. Tout en priant en dehors d'une caverne, lors de son quarantième jour de retraite il a reçu les stigmates. Des ongles sont apparus dans ses blessures.
En 1275 une nonne nommée Elizabeth a dit qu'elle était témoin de la crucifixion du Christ. Elle a développé les stigmates sur son front dit pour être provoqué par la couronne d'épines du Christ.
En termes les plus simples, l'église procède avec prudence. Les miracles peuvent prendre différente forme d'apparitions ( statues pleureuses ou personnes avec des stigmates). La raison pour laquelle l'église est si prudente quand elle en vient aux miracles, c'est parce qu'elle ne veut pas céder son autorité dans les sujets religieux. Il y a une autre raison, elle considère que l'interposition divine directe dans les affaires des hommes sont extrêmement rare. L'église n'est pas rapide pour déclarer un miracle ; parce qu'elle se rend compte que sa crédibilité est en jeu. Souvent la première étape est juste d'attendre et voir si les choses une fois clarifiées obtiennent des explications raisonnables. L'action avec prudence, signifie l'attente pour être sûre que toutes les explications normales et possibles sont épuisées avant de déclarer un miracle. L'église n'installe pas une commission pour étudier chaque miracle potentiel enregistré, il y a trop d'exemples enregistrés. Quand un miracle est enregistré, l'évêque du diocèse dans lequel il s'est produit a la priorité d'en étudiant la matière s'il le considère digne de la recherche. Dans le cas du stigmatisé les investigations sont tout à fait prolongées dans l'espoir d'éliminer des causes possibles comme : origines diaboliques, maladie mentale, hystérie, suggestion individu-hypnotique et conditions nerveuses qui peuvent faire rougir la peau et même la fendre. Déclarant les stigmates comme un miracle, peut prendre des années d'autant plus que l'église n'a jamais authentifié un stigmatisé tandis que lui ou elle est encore vivante. Le raisonnement étant que ce miracle est considéré être donné seulement à ces âmes rares qui ont les vies exemplaires vécues de la vertu, foi et digne de suivre. Il serait prématuré de déclarer un stigmatisé vivant comme un miracle, parce que tomber de la grâce de Dieu à tout moment avant la mort est toujours risqué. Au XXème siècle l'église a des investigations plus complètes de plus en plus exigeantes sur la vie des stigmatisé. Dans le cas des apparitions, un miracle n'est pas déclaré, jusqu'à ce qu'il y ait eu une enquête suffisante pour estomper la déception, la vanité, la connivence, l'autosuggestion, l'hallucination et l'influence diabolique. Des rapports habituellement détaillés des visionnaires sont pris et l'évidence des centaines de témoins est considérée comme miracle. L'évidence médicale est également prise en considération sur l'état d'esprit des visionnaires et sur le statut précis de tous les traitements miraculeux qui ont pu avoir été réclamés. Des centaines d'apparitions, sont venues à l'intention des autorités catholiques, durant les deux derniers siècles, sept ont été étudiés par les commissions diocésaines, ils ont été approuvés par l'évêque local et ont continué pour gagner une attention internationale.

_________________
ici on ne vous laisse pas sans reponse

je prends, je donne, je partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les stigmates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les meilleurs plans du net :: ON SOUFFLE UN PEU, ON SE POSE :: LE COIN DE L'ATRE-
Sauter vers: